Happiness Maker

ANXIETE ET DEPRIME ASSOCIEES AU CORONAVIRUS

Comment prendre soin de soi pendant le confinement et l'épidémie de COVID-19 ?

En cette période chahutée, il est important d’être soutenu, écouté, entouré pour ne pas tomber dans le découragement ou pire, la déprime.

Entendre des informations négatives en boucle tout au long de la journée provoque de l’anxiété. De même, suivre de façon compulsive tout ce qui circule sur les réseaux sociaux et sur internet ne facilitera pas un accès à la sérénité, ni au lâcher prise. D’autant plus que l’esprit humain est doué quand il s’agit de prédire le pire, vous ne trouvez pas ? 

Et si nous transformions plutôt notre inquiétude en aspiration, comme celle d’imaginer un monde meilleur pour demain, et surtout, en posant des actes concrets comme commencer aujourd’hui à changer des choses, pas après pas dans notre vie quotidienne ? Deal ? Go !

Quand nous nous sentons angoissés, c’est que nous sommes convaincus que nous ne pouvons pas améliorer la situation que nous vivons.

Voici quelques pistes de réflexion pour mieux vivre cette période inconfortable qui peut, pour autant, être une magnifique occasion de faire le point sur nos vies et sur les changements à impulser pour embrasser pleinement un nouveau départ. 

Si le confinement est obligatoire, mal le vivre ne l’est pas ! 

  • Ressentir des émotions désagréables est parfaitement normal au vu des circonstances incertaines que nous traversons actuellement. Laissez vos pensées, vos sentiments et sensations physiques vous envahir temporairement. En acceptant l’idée que les angoisses font partie intégrante de l’expérience humaine, plutôt que de les refouler ou de les subir, il sera plus facile de les vivre et donc de les transcender.
  • Organisez vos journées avec des rituels qui vous feront du bien et qui vous aideront à vous sentir mieux : lire quelques lignes inspirantes chaque matin, prendre le temps de regarder le ciel, le paysage qui vous entoure, baladez vous dans la nature pour vous connecter aux éléments, dessiner, chanter, écouter de la musique, le chant des oiseaux, votre chat qui ronronne, …
  • Restez dans le moment présent pour éviter d’accroître votre stress face à l’inconnu.
  • Prenez quelques minutes pour méditer et vous reconnecter ainsi à votre souffle et prendre soin de la relation, de l’interconnexion entre votre corps et l’esprit.
  • Evitez l’inertie, idéale pour les ruminations, ou l’abrutissement devant les séries Netflix et autres plateformes. Terminez votre journée par des étirements, faîtes régulièrement de l’exercice physique et accordez vous du repos pour favoriser un sommeil réparateur, gage d’un meilleur moral donc d’un bon équilibre mental.
  • Ecrivez chaque jour vos affirmations positives ou votre mantra quotidien. Affichez le à votre bureau ou coller le sur votre frigo pour le relire plusieurs fois dans la journée et focalisez dessus quand votre mental vous rattrape.
  • Concentrez-vous sur des projets importants, sur quelque chose qui vous rend heureux et reliez vous à ce qui fait sens pour vous.
  • Focaliser votre attention sur la chance d’avoir un toit, des amis, des enfants, une famille, la santé, d’être en vie ! Pratiquer la gratitude nous permet de rester dans le positif.
  • Faîtes confiance à votre capacité à vous adaptez à cette situation difficile.
  • Souriez ! Vous allez ainsi réduire le cortisol, l’hormone du stress. A la place, votre cerveau produira de la dopamine qui est bénéfique pour se remotiver et augmenter la sensation de plaisir. Alors affichez votre plus beau sourire et prenez le temps de ressentir ce qui se passe sur votre visage et dans votre corps !

En changeant votre regard sur l’anxiété, en apprenant à la comprendre, l’accueillir, vous pourrez l’apprivoiser petit à petit et mieux la gérer. Objectif : reprendre le contrôle de sa vie et la vivre plus sereinement.

Cette nouvelle période de confinement peut être une formidable occasion de développement personnel. C’est une occasion d’introspection, d’observer votre quotidien pour savoir quels sens lui donner. Prenez le temps de vous demander ce qui a vraiment de l’importance pour vous ? Qu’est-ce que vous souhaitez réellement ? Est-ce que votre vie vous convient telle qu’elle est ? Et si la réponse est non, que voulez-vous changer, transformer et pour quelle direction ?

Inverser cette tendance anxiogène peut-être réalisé par chacun de vous. Et si vous n’y parvenez pas, il est utile de se faire accompagner par un coach ou un spécialiste de santé. Tout ce qui peut contribuer à votre bien-être est le bienvenu !