Happiness Maker

LA GESTION DES EMOTIONS

Colère, tristesse, anxiété, joie,... comment bien gérer nos émotions au quotidien ?

Le mot émotion vient du latin motio, qui signifie « mouvement, action de mouvoir ». Il y a là l’idée qu’une émotion provoque une impulsion qui nous invite à agir. C’est donc une énergie qui va avoir une influence sur notre bien-être ou sur notre mal-être, selon notre capacité à la gérer ou à nous laisser dépasser par nos émotions.

L’émotion est quelque chose qui naît en nous et qui va s’exprimer à l’extérieur de nous. C’est une réaction physiologique (secrétions d’hormones, battements de cœur, mains moites, …) de notre corps qui répond à une sollicitation externe. 

Les émotions assurent toutes une fonction : protectrice, anticipatrice, fonction de mise en relation avec l’autre, etc. Elles ont toutes une raison d’être. Cependant, comme dans tout, il y a des émotions bénéfiques, comme la joie par exemple, et des émotions négatives, comme par exemple la colère qui peut être nourrie pendant des années  par de la rancœur. Alors comment faire le tri pour une cohabitation réussie ?

Comprendre nos émotions pour mieux nous connaître

Nous vivons à une époque où tout va vite, où nous pouvons  nous laisser facilement happer par des sollicitions en tout genre, ce qui ne facilite pas l’écoute de nos émotions

D’autre part, notre éducation ne nous a pas forcément permis de les exprimer en toute liberté et nous nous retrouvons alors sans outil pour en parler.

La première étape pour comprendre nos émotions sera d’identifier d’où elles viennent ? Est-ce qu’elles ont une racine dans le passé ou pas et quel lien elles peuvent avoir avec ce dernier ? Le travail en coaching sera par exemple d’identifier ce qui se rejoue dans l’expression de cette émotion à l’instant T.

 

Pour les comprendre, il est aussi nécessaire de se comprendre soi-même et d’effectuer une introspection, sans se juger, pour savoir pourquoi nous réagissons de telle ou telle manière à une situation donnée. Par exemple, à la fin de la journée, prenez le temps de vous demander ce qui s’est passé avec vos émotions et pourquoi vous avez ressenti de la colère, de la tristesse ou de la joie ?  En analysant ce qui se passe en vous, vous pourrez plus facilement prendre du recul, de la distance par rapport à ce qui se passe en vous. Pour affronter ce qui vient de l’extérieur, il est important de se consolider de l’intérieur.  Accéder à ses ressources permet de trouver sa stabilité à l’intérieur de soi et d’éviter des débordements émotionnels qui peuvent avoir des conséquences néfastes, non seulement pour notre humeur mais aussi pour notre santé. 

Autre étape pour gérer ses émotions avec bienveillance : apprivoiser son esprit, comprenez son mental pour lui permettre de retrouver le calme au milieu des tourments quotidiens. 
Pour abolir les effets pervers des émotions parasites, comme quand le petit hamster se met à tourner sans fin dans sa roue, la relaxation, la méditation peuvent être d’un grand secours pour éviter les débordements et dissiper ces dernières.  

Dans tous les cas de figure, il est important de ne pas refouler; ni d’ignorer ses émotions, Au contraire, les identifier, les accueillir, puis les accepter vous aidera à vous libérer des mauvaises et à ne garder que celles qui nous font du bien, comme la joie ! La joie nous dope, nous donne des ailes. C’est une émotion qui nous indique que nous sommes sur le bon chemin. Alors écoutez-vous, écoutez-les et faîtes-en vos alliés ! Elles ont beaucoup de choses à vous apprendre sur vous et sur vos rapports aux autres.